L’IMOCA Newrest – Art & Fenêtres a retrouvé son élément

Mis à l’eau le vendredi 30 mai à Lorient, l’IMOCA Newrest - Art & Fenêtres sera bientôt prêt à naviguer et à effectuer les premiers tests du capteur océanographique, lui aussi optimisé en vue du Vendée Globe. Après un chantier plus long que prévu du fait de la crise sanitaire, Fabrice Amedeo et toute son équipe sont désormais tournés vers la prochaine course prévue en juillet.

Mise à l'eau IMOCA Newrest

Le groupe Newrest, lancera concomitamment au départ du Vendée Globe, une animation dans ses restaurants sur le thème de la préservation des océans. Ce programme se composera de deux volets distincts : une partie éducative traitant des actions à conduire en faveur de la préservation des océans, une partie plus gastronomique autour des produits de la mer notamment ceux issus de la pêche durable et responsable.

Installé à bord de l’IMOCA Newrest Art & Fenêtres, le capteur océanographique permet, grâce à plusieurs modules spécifiques, de mesurer le taux de CO2, la salinité et la température en surface des océans, mais aussi de récolter des microplastiques. Toutes les données sont mises à disposition de la communauté scientifique internationale afin de l’aider à mieux comprendre les impacts de la pollution et du réchauffement climatique sur les océans.

Les données collectées dans les régions traversées, essentielles pour modéliser le changement climatique et appliquer des solutions adaptées, sont ensuite validées par les partenaires scientifiques du projet : l’UNESCO, l’IFREMER, GEOMAR, JCOMMOPS et le Max Planck Institut, avant d’être mises à disposition de la communauté scientifique internationale en « open data » via la base de données SOCAT.

Grâce aux technologies du digital, la course pourra être suivie en direct dans les restaurants du groupe Newrest dans 58 pays.

Top